La forêt de la Ruchère, (un peu d’histoire)…

Les habitants de la Ruchère trouvaient dans la vaste forêt beaucoup de leur maigres ressources (exploitations forestières, champignons, plantes médicinales…). Du fait des fortes précipitations, cette forêt est prospère et appartient en partie aux ayants droits (300 ha). Elle fut légués aux habitants il y a 300 ans par une comtesse. Au milieu de cette foret se trouve une belle prairie Les Riondettes, agréable en été, elle peut être le cadre de journée pique-nique ou soirée barbecue. Dans cette immense étendue d’herbe qu’on appelle aussi "le terrain d’aviation" car un biplace moteur aurait atterri pendant la deuxième guerre mondiale. Elle aurait été aussi, durant cette époque, le théatre de largage de vivres et de munitions destinées à la résistance.

En montant 3 km par un sentier rectiligne, on arrive à la prairie d’Arpison, alpage d’été (1450 m) pour les troupeaux abandonnées depuis peu et laissant place maintenant à la végétation.

Le habert de Billon

Il s’agit de la plus grande bergerie du massif, pouvant accueillir jusqu'à 100 vaches et stockant des quantités impressionnantes de foin. On arrive là dans le domaine des Pères Chartreux qui avant de fabriquer de la liqueur, vivaient aussi de pastoralisme ainsi que de l’exploitation forestière et ferreuse (mine de Bovinant).

En traversant encore de belles prairie, ainsi que de grands troupeaux, on rejoind le col de la Ruchère, le chemin de retour au gite, qui fut pendant le Moyen-Age, le passage de nombreux pèlerins venus des quatre horizons pour se rendre au monastère de la Grande Chartreuse 

En revenant à la Ruchère par le Cleyat, on passe par le hameau des Chartreux qui était l’endroit ou les pèlerins devraient laisser armes et bagages pour se rendre au monastère (croix des Chartreux et grande longère)  

Et bien sur ces pelerins passaient la nuit à l’auberge ou nous vous accueillons aujourd'hui.

Les aventureux pourront  faire le chemin  des pèlerins d’antan en partant du Chatelard (Berland) et découvrir aussi le Pas du vieux Frou, petit sentier taillé dans le rocher par endroit, surplombant par moment de 300 m, la rivière du Guiers Vif… Frissons garantis… Prudence… Précipice

Passés les quelques douces frayeurs occasionées par cette montée rude où il ne faut pas mettre un pied de coté, vous arrivez par une pente douce et un chemin menant à l’église de la Ruchère, vous êtes arrivé au village. Celui ci semble un peu abandonné, l’ancienne école catholique est en face de l’église, la maison du curé avec son petit jardinet colle se trouve près du clocher.

En contrebas, une grande maison avec ses dépendances était autrefois un couvent de bonnes sœurs.

Voici un avant goût de ce qu'y vous attend chez nous, de longues balades au coeur de la nature, chargées d'Histoire. Vous aurez la possibilité de découvrir le patrimoine Chartreux qui ne manquera pas de vous surprendre. 

Afin d'en décrouvir d'avantages sur les activités ainsi que sur l'Histoire de la région, nous vous mettons à disposition au gîte, bibliothèque et prospectus.

Contact

L'Etape Cartusienne

768 Route de la Ruchère

38380 St Christophe sur Guiers

 06.72.74.80.19

verohilaire@yahoo.fr

 

Nos réseaux sociaux

HomeAway Property
Lire ou Ajouter les Appréciations
chambres hotes haute loire
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'Etape Cartusienne